Faire-Classe-dehors

De Wiki Faire Ecole
Révision datée du 30 avril 2021 à 16:22 par BifidusActif (discussion | contributions) (Action citoyenne Avril - Juin 2021)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Faire classe dehors.png

Action citoyenne Avril - Juin 2021[modifier | modifier le wikicode]

Rendez-vous sur classe-dehors.org

Inscription infolettre

Soutenons les enseignant.e.s qui veulent faire classe dehors[modifier | modifier le wikicode]

Avec la reprise de l’épidémie de COVID-19 en mars 2021, l’école est à nouveau en tension, et le “tout numérique” ne peut plus représenter l’unique solution apportée à la communauté éducative pour répondre aux besoins des enfants et aux enjeux de l'éducation.

Depuis le début de la pandémie, les enfants, qui sont peu touchés directement par la Covid, en paient pourtant les conséquences : le temps passé devant les écrans a explosé, ils sont isolés et privés de nature, les apprentissages sont mis à mal, la sédentarité s'aggrave, les symptômes de dépression augmentent, etc.

L'enseignement « confiné », à distance, est-il la seule solution ? Aujourd’hui, des enseignant.e.s se lancent, des formations se montent pour explorer d’autres voies à l’extérieur, hors les murs, dehors. Ils et elles investissent régulièrement un parc, une forêt, un square, un terrain communal, un terrain privé proche de leur établissement, ou même leur cour de récréation pour faire école.

Enseigner dehors permet de travailler les apprentissages fondamentaux, de lutter contre le décrochage mais aussi de développer les compétences cognitives et psychosociales, la motricité, de réduire le stress et de favoriser la découverte de la biodiversité. L’école dans la nature est non seulement possible, mais très bénéfique pour les enfants : elle nécessite, bien sûr, une préparation et des situations d’apprentissage rigoureusement conçues… mais, à cette condition, ses effets sont très positifs, comme l’ont prouvé des centaines d’études. Aujourd’hui plus personne ne remet en question ces avantages.

De la maternelle à l’université, la classe dehors représente donc une voie à développer d’urgence pendant cette troisième vague d’épidémie pour freiner le développement de la Covid-19, favoriser les apprentissages et adoucir le retour à l’école après ce confinement pour les enfants et les enseignants.

Il y a urgence sociale, sanitaire et éducative à diffuser « la classe dehors » et permettre qu’elle soit pratiquée le plus souvent possible.

Pour soutenir cet effort une coalition d'associations et de collectifs se réunit pour informer, faire connaître, et soutenir les enseignant.e.s qui souhaitent se lancer dans la classe dehors, avec :

  • une cartographie participative, pour rendre visible ceux qui pratiquent déjà la classe dehors et faciliter la mise en relation avec ceux qui se lancent
  • un espace ressources mutualisé, sous licence libre, où chacun peut contribuer, avec des réponses concrètes pour commencer, des exemples de pratiques et d’activités
  • un agenda partagé de webinaires : pour se (re)connaître, répondre à toutes les questions, présenter les outils et permettre le partage d’expériences et le recueil de témoignages

Ancienne page[modifier | modifier le wikicode]

Page qui sera reprise en juillet 2021 : Faire classe dehors 2